Rechercher
  • jael

Robe de mariée blanche



La robe de mariée a toujours été un vêtement traditionnel marquant le passage du célibat au statut d’épouse dans le but de fonder une famille.

Dans l’Egypte ancienne , la promise était habillée d’un linge en lin tissé, blanc ou écru…

A la même époque en Grèce , la mariée revêtait ce même drapé blanc et souple , qui lui était retenu aux épaules par des agrafes et à la taille par une ceinture.

La religion catholique a d’ailleurs repris et perpétué la tradition faisant de la robe blanche un symbole de pureté et virginité.


En France, il a fallu attendre la fin XIX ème pour retrouver ces usages. En effet jadis les femmes se mariaient en robe de couleur ceci pour plusieurs raisons.

Les futures mariées au XVI ème et XVII ème siècles portaient des robes dans les tons allant du bleu , marron , jaune , et même noir , couleurs qui symbolisent fertilité ou maturité.

Les matières en blanc étaient de milieu modestes et montraient publiquement la pauvreté.

Les rapports détaillés des mariages princiers en France nous apprennent qu’était plutôt l’usage de costumes en lamé argent , le blanc étant souvent présent par des bordurent de fourrures en hermine.

Du Moyen Age à la renaissance la matière première utilisée pour la confection de ces robes était constituée de tissus d’époque, de couleur agrémenté de passementeries d’or ou d’argent ainsi que de fourrure en fonction de la mode du moment.


En 1558, pour la petite histoire c’est Marie Stuart qui aurait inauguré le port de la robe blanche , lors de son mariage avec François II et ainsi influencer les cours européen jusqu'en France. Mode qui sera reprise en France et développer avec Joséphine De Beauharnais lors de son mariage avec l'empereur Napoleon Bonaparte le 9 Mars 1796.




On retiendra de Joséphine la robe dit: "EMPIRE" très utilisé pour les mariages en France encore aujourd'hui.


11 vues

183 rue de la Pompe

75016 Paris

© 2023 mariages chinois.com

MARIAGES

CHINOIS